Victor Oberson

 

Editor mode: 
Basic mode
ven, 05. Jan. 2018

Maules

Victor Oberson s’est éteint le 2 janvier à l’âge de 77 ans. Un dernier hommage lui a été rendu ce vendredi en l’église de Sâles.

Victor est né le 24 février 1940, à Maules, dans le foyer de Jules et Rosa Oberson. Il était le quatrième d’une fratrie de sept enfants. Après avoir suivi son école obligatoire, il effectua un apprentissage aux Entreprises électriques fribourgeoises. Société pour laquelle il travailla durant toute sa carrière, soit quarante-quatre ans de fidélité.

En 1967, Victor se maria avec Madeleine Mauron, de Villaraboud. Elle vint le rejoindre dans la maison familiale, à Maules. Ensemble, ils eurent trois enfants: Christophe, Jean-Marc et Vincent – ce dernier mourut quelques jours après sa naissance. Le couple s’occupait du petit magasin d’alimentation de Maules. La même épicerie que les parents de Victor tinrent toute leur vie.

Victor s’investissait sans compter dans les nombreuses sociétés dont il fut membre, caissier ou même parfois président. Notamment les sociétés de gym et de tir de Sâles, celles des artilleurs de la Gruyère et des Samaritains de Bulle ou encore Sport-Handicap du Sud fribourgeois. Les personnes qui le côtoyèrent retiennent de lui sa discrétion et son grand cœur. Le sourire malicieux et le regard pétillant, il était de nature joyeuse et aimait rendre service.

Victor dut aussi affronter plusieurs épreuves. Madeleine et lui se séparèrent en 1981. Six ans plus tard, ils perdirent leur deuxième fils, Jean-Marc. Un amour infini se reporta dès lors sur leur premier fils, Christophe. Victor avait également deux fils de cœur: Gino et Patrick, le fils de sa compagne Sylvaine.

Parti à la retraite il y a dix-huit ans, il en profita pour prendre du temps pour lui. Grand danseur, il était connu des thés dansants loin à la ronde. Victor l’électricien, Victor le danseur, mais aussi Victor le brocanteur. Il chinait téléphones, cartes postales, timbres, moulins à poivre… Il prit également goût au voyage. Avec son fils et des amis, il visita Saint-Domingue, le Québec et New York.

A sa famille et à tous ceux que le départ de Victor Oberson laisse dans la peine, nous adressons notre sympathie émue. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un cycliste perd la vie à Vaulruz

Un accident a coûté la vie à un cycliste de 35 ans, à Vaulruz. Il a été heurté par une voiture, vendredi matin, vers 6 h 30, alors qu'il circulait sur la route principale de Semsales, en direction de Vaulruz. Heliporté au CHUV, il est décédé samedi soir.