Yolande Beaud

 

Editor mode: 
Basic mode
mar, 21. nov. 2017

Villars-sous-Mont

Yolande est née le 24 novembre 1926 à Gumefens, dans le foyer d’Eugène et Séraphine Beaud. Elle était la deuxiè­me d’une fratrie de 12 enfants. A l’âge de 2 ans, la famille s’installa à Albeuve, son village d’origine. Elle y effectua toute sa scolarité, puis y commença sa vie professionnelle en tant que tricoteuse à domicile. C’est lors du décès prématuré de sa maman qu’elle prit l’initiative d’assumer les tâches domestiques de la maison. Bienveillante et organisée, elle prit soin de son papa et de ses frères. Dans les années 1970, elle reprit une activité professionnelle en devenant gérante du magasin d’alimentation du village. Enfin, elle termina sa carrière en cuisine au restaurant du Lion d’Or, à Neirivue. La vie n’épargna pas Yolande. Elle a dû dire au revoir à huit de ses frères et sœurs et à plusieurs neveux, bien souvent décédés tragiquement. Son caractère de battante et sa foi l’aidèrent à surmonter toutes ces épreu­ves. Yolande savait tout faire de ses mains. Chaque membre de sa famille a eu la chance de bénéficier de son talent pour décorer les tables lors des baptêmes, des communions, des mariages ou des anniversaires. Elle mettait du cœur à assortir ses réalisations à la personnalité de chacun. Le bricolage, la couture, la dentelle, le crochet n’avaient aucun secret pour elle. Très investie auprès des Dentellières de la Gruyère, elle n’hésitait pas à partager son savoir, que ce soit avec ses nièces ou d’autres passionnées. Ces dernières années, sa santé déclinant, elle dut se résoudre à rejoindre le Home de l’Intyamon. Adepte de danses de salon, elle y eut l’occasion de recommencer à pratiquer quelques pas de valse lors des thés dansants organisés par l’animation. Elle s’attacha très vite à cette nouvelle famille qui la cajola jusqu’à son départ. Ces derniers jours, ses forces ont diminué au point de s’endormir paisiblement, entourée de ses proches, samedi 18 novembre. Un dernier hommage lui est rendu ce mardi en l’église d’Albeuve. A tous ceux que le départ de Yolonde Beaud laisse dans la peine, nous disons notre sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.