Vie culturelle

Emile Angéloz, une sacrée vie d’artiste et de châtelain

Vendredi dernier, Emile Angéloz fêtait ses 90 ans. Ancien résident du château de Corbières, le sculpteur poursuit son œuvre dans son atelier-jardin. Rencontre pleine de lumière avec un homme sur qui le temps n’a pas prise.

Loran, breton, punk, fondateur des Bérus et toujours petit agité

Les Ramoneurs de Menhirs, c’est le mélange explosif entre le punk et la tradition bretonne. Avant leur passage à Bulle, entretien avec le guitariste Loran, cofondateur des légendaires Bérurier Noir.

Un Dumas inédit découvert par un historien fribourgeois

Alain Chardonnens a retrouvé un texte inédit d’Alexandre Dumas, consacré à la vie du premier empereur romain Auguste. Le Fribourgeois a chapeauté la publication de ce roman inachevé.

Encore un vidéoclub à Bulle, le tout dernier des Mohicans

La boutique bulloise de location de DVD est la dernière du canton. Son gérant Blaise Nicolet reste fidèle au poste, même si la rentabilité n’est plus qu’illusion. A l’heure d’internet, on pousse encore sa porte pour demander conseil.

«L’Etat doit doubler le budget de l’aide à la création»

Pour le directeur des théâtres Equilibre et Nuithonie, les créateurs fribourgeois commencent à s’épuiser par manque de moyens.

Des troupes amateurs de plus en plus exigeantes

L’extension de l’offre culturelle a créé une émulation. Le théâtre amateur se cherche des lieux pour des créations. La passion naît souvent dans un spectacle de village.

Bilan positif pour les Francomanias

En attendant la dernière soirée, samedi, les organisateurs des Francomanias de Bulle tirent un premier bilan positif. Un bémol: ils espéraient une meilleure fréquentation jeudi soir. La nouvelle petite scène a donné pleine satisfaction.

Retour sur l’installation du «diable sur la colline»

Gruyères perd ses deux artistes fantastiques renommés à deux jours d’intervalle, HR Giger et Patrick Woodroffe. L’arrivée du père d’Alien a d’abord suscité quelques inquiétudes. L’Etat veut garder ses œuvres à la cité comtale.

«La nature nous donne envie de trouver, pas d'inventer»

Le festival Altitudes, qui se tient jusqu'au 25 mai, vernit sa première exposition à la chartreuse de la Part-Dieu. Dominique Gex, Jean-Michel Bouchardy, Pierre-André Despond et René Guignard s’y posent la question de la perception du paysage:

On sait enfin pourquoi Fribourg chante toujours le Premier Mai

Les Editions La Sarine publient "Il est de retour le joyeux mois de mai". Chanter le Premier Mai a bien failli disparaître. Les historiens pensent que la tradition a survécu à Fribourg notamment grâce à l’enseignement obligatoire de chants à l’école.

Pages

Subscribe to Vie culturelle