Agression à cause d’un téléphone portable

jeu, 23. nov. 2017

JUSTICE. Une mère d’origine marocaine domiciliée en Gruyère a agressé physiquement son enfant au visage et à l’avant-bras gauche durant le week-end du 14 au 15 janvier dernier. Le Ministère public explique qu’elle s’en est prise à son fils après ne pas avoir réussi à rallumer le téléphone portable que son garçon avait bloqué après l’avoir utilisé.

En outre, selon une ordonnance pénale du 12 septembre, elle aurait régulièrement eu des comportements violents envers son fils. La mère de famille est reconnue coupable de lésions corporelles simples et voies de fait. Elle est condamnée à une peine pécuniaire de 60 jours-amendes d’un montant de 20 francs, avec sursis pendant trois ans, et à une amende de 200 francs.
Durant ces trois prochaines années, la jeune femme sera soumise à une…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...