Balade hivernale au milieu de la jet-set nordique

sam, 13. Jan. 2018

MARTINE LEISER

Un épais brouillard enveloppe le parc, il est huit heures. C’est dans un paysage détrempé que Pierre Ecoffey, biologiste et soigneur en chef au zoo de Servion, entame la grande tournée. Cela représente, au quotidien, 15 km de marche pour rallier les différents enclos, depuis l’entrée du parc jusqu’à son extrémité, avec plusieurs allers-retours.

Un itinéraire bien rodé, avec des arrêts chez les tigres, lynx, sangliers, rennes, cerfs, panthères des neiges, loups et bisons. Sur place, le travail consiste à faire disparaître le reste des repas et les excréments, avant de charger le tout sur la brouette.

Qui a vu l’ours?

Première halte chez Koda, l’ours brun de Syrie, arrivé en décembre. «On a découvert qu’il avait peur de la neige», raconte Pierre Ecoffey, en décrivant le…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Face au monstre coronavirus, le Bellu présente son Plan BB

Forcé par la crise sanitaire à se réinventer, le Belluard Bollwerk a choisi de se redéployer en une version réduite et nomade. Rencontre avec Laurence Wagner, nouvelle directrice du festival fribourgeois.

ÉRIC BULLIARD

ART CONTEMPORAIN. Son premier Belluard Bollwerk, Laurence Wagner le voulait monstrueux. En choisissant ce thème, la nouvelle directrice du festival fribourgeois d’art contemporain ne pouvait évidemment se douter qu’un vrai m...