Les totems lumineux se suivent, mais ne se ressemblent pas

mar, 16. Jan. 2018

YANN GUERCHANIK

Les chiffres rayonnent dans la grisaille du mois de janvier. Ils glissent sur le pare-brise à mesure que l’automobiliste traverse les nuées de stations-service. Dans la région bulloise, les totems lumineux se suivent, mais ne se ressemblent pas. A quelques kilomètres les uns des autres, parfois seulement à quelques dizaines de mètres, ils n’indiquent pas les mêmes tarifs. Mercredi dernier, on a pris le volant pour aller à la chasse aux économies. Dans la gibecière, on a ramené jusqu’à 19 centimes de différence par litre. Sans surprise, la pompe la plus chère est celle du Restoroute de la Gruyère. Une Shell Migrolino qui affiche un sans plomb 95 à 1 fr. 675. Beaucoup de facteurs entrent dans la composition du prix de l’essence (lireci-dessous). Il en va cependant comme du…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un traitement ciblé

L’Hôpital fribourgeois (HFR) a procédé au plus fort de la crise du coronavirus à un dépistage systématique des thromboses chez tous les patients hospitalisés pour une pneumonie. L’administration d’anticoagulants préventifs à doses plus élevées qu’habituellement a permis de réduire de manière importante la survenue de nouvelles thromboses, améliorant ainsi les chances de survie des patients.

Dans les...