Les poyas, du fronton de ferme aux murs de l’appartement

mar, 06. mar. 2018

Pour fêter ses 100 ans, le Musée gruérien invite les habitants de chaque commune de la Gruyère. Six soirées pour découvrir ce que l’institution conserve de sa ville ou de son village. Des objets sortent exceptionnellement des réserves. Comme cette poya de Netton Bosson, à contempler mercredi soir.

LAGRUYÈRE/ MUSÉE GRUÉRIEN

Netton Bosson l’avait réalisée pour l’inauguration de la Migros de Bulle en 1977. Cachée en partie par des réfrigérateurs, aveuglée par les spots, incapable de s’offrir aux regards dans toute sa splendeur, sa fameuse poya avait fini par avoir la vie dure au sein du supermarché. Au moment d’agrandir pour la deuxième fois ce dernier, en 2013, Migros Neuchâtel-Fribourg offrait officiellement la peinture à la ville de Bulle. Flamboyante, elle étale depuis ses 27 mètres de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

«J’ai dû dire “non” et ce n’est pas facile»

Nommé lieutenant de préfet il y a deux ans, Vincent Bosson a vécu la pandémie à la tête du château de Bulle, en l’absence de Patrice Borcard.

Le Riazois raconte comment il a répondu à de nouvelles questions chaque jour et comment il a fait respecter l’ordre public durant cette crise.

De retour à la normale depuis une semaine, la préfecture s’attelle à relancer certains dossiers en vue des votations de septemb...