Le triko

sam, 21. avr. 2018

Adju mon triko, mon tsapi nê, mon jilè è mè tsôthè dè frotson. D’uche a kotyè dzoua le furi cherè inke por adèbon. Por vo, mè j’âyon d’evê, l’è le momin dè dremi, tantyè a Tolèchin, din vouthra mâla, chu lè têréchè.

Rèmarhyin a vo dè no j’avê rètsoudâ è tinyi ou tsô to l’evê. Bouna rèpojâye è a rèvêre! D’uche a pou, le bredzon, la kapèta è le loyi vo rinpyathèri adèbon, din nouthrè chayêtè. Tantyè a l’outon, vê la Chin Martin.

Por-no, lè Barbu dè La Grevire, l’è nouthra vithire dè rèyuva – Po le frê, lè dzalêrè, la bije nêre, la nê… enfin l’evê, l’è le triko. Du Pâtyè a Totè j’Ârmè, por no l’è la vihire dè tridzo, d’armayi. Le bredzon ke no pouârtin avu n’a «modèchte fyèrtâ».

Lè barbu rèprèjinton (chu lè gajètè, ou «karon vijenê», lè kortéje, lè fithè) lè j’armayi, lè vajiyê, lè fretyi,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Deux policiers blessés lors d’une interpellation à Bulle

Lundi, près de la gare de Bulle, une patrouille de police a été prise à partie par une tierce personne lors du contrôle de deux individus récalcitrants dans un bus. Une agente et un agent ont été blessés lors de l’intervention. Quatre personnes ont été placées en arrestation provisoires.