Et l’on ne devrait pas se moquer?

mar, 22. mai. 2018

Une époque formidable

Il ne faut pas, ce n’est pas bien. Mais on ne peut s’en empêcher. Avec un peu de honte, un zeste de remords, un semblant de gêne. Ce n’est pas convenable et il vaudrait mieux compatir, mais tant pis: allez, entre nous, avouez qu’ils font doucement rigoler les problèmes de Pierre Maudet, ou bien?

Non, non, il ne faut pas, c’est mal. Bouh! Honte sur tous les ricaneurs! Mais comment ne pas pouffer, fût-ce en tapinois? Les ennuis du conseiller d’Etat genevois rappellent ceux d’Alain Juppé ou de Nicolas Sarkozy. Rien à voir sur le fond, mais nous voici face à des hommes à qui tout réussit, des hommes suprêmement sûrs d’eux et de leur suprême intelligence, au point qu’ils peinent à cacher leur complexe de supériorité. Des hommes de pouvoir, solides, imperturbables,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...