Au plus près de la vie sauvage

mar, 03. jui. 2018

La Maison de l’Etambeau prend cet été des couleurs hivernales: le Français Vincent Munier expose des photographies nées de l’attente dans le froid et la neige.

Le photographe animalier Vincent Munier est l’invité de l’exposition d’été de la Maison de l’Etambeau, à Château-d’Œx. Ses images, souvent prises dans le Grand-Nord canadien, la taïga russe et les déserts arctiques, sont visibles jusqu’au 26 août.

Dans ses Vosges natales, Vincent Munier s’est dès son plus jeune âge passionné pour la vie sauvage. Né en 1976, il a découvert la photographie animalière à 12 ans, au côté de son père, défenseur de la nature. Depuis 2002, il n’a cessé de voyager, avec l’intention de montrer la beauté des espaces encore vierges de toute trace humaine.

«Le troisième pôle»

En solitaire et en autonomie,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

L’homme qui a placé Bulle au centre du monde

Dans les années 1920, Léon Charrière a fait fortune dans la vente d’instruments de musique mécaniques. Une récente publication remet en lumière ce natif de Cerniat et ose la question de l’avenir de l’orchestrion du Café Fribourgeois.

CHRISTOPHE DUTOIT

«Autrefois, la vie était lente, simple, facile. Aujourd’hui, elle est active, brûlante, incertaine. Il faut gagner vite pour être sûr de gagner quelque chose. ...