Pour une vie nocturne étendue

mar, 10. jui. 2018

Les établissements de nuit vont-ils pouvoir étendre leurs horaires? Le Conseil d’Etat propose d’accepter sur ce point la motion de deux députés.

Le Conseil d’Etat ne souhaite pas la modification complète de la loi sur les établissements publics (LEPu), que demandait une motion des libéraux-radicaux Johanna Gapany (Bulle) et Romain Collaud (Massonnens). Dans sa réponse, le Gouvernement propose en revanche d’accepter d’envisager une extension des horaires des établissements de nuit et une abolition de la clause du besoin pour les restaurants de nuit. Face au manque d’activités nocturnes, les motionnaires voulaient simplifier le système de patentes et étendre les horaires d’ouverture des bars et discothèques (La Gruyère du 1er février). Ils proposaient d’assouplir au niveau cantonal les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...