Un chemin qui ne passe pas par l’Amérique du Sud

mar, 21. aoû. 2018

Le terme Brésil ou chemin du Brésil se rencontrent sur les cartes de plusieurs communes fribourgeoises. Pour trouver l’origine de ce nom, mieux vaut se tourner vers les linguistes que vers les historiens.

XAVIER SCHALLER

Brésil. Le nom évoque Rio et son carnaval, Neymar et ses mèches, ou l’Amazone et ses forêts vierges. Pour certains Gruériens, Brésil évoque aussi une gravière à Bellegarde, un chemin en cul-de-sac au bord de la Trême ou un autre, «bordiers autorisés», le long de l’Albeuve.

Dans la nomenclature fribourgeoise et romande, le terme est assez courant. Bulle et Pringy possèdent un chemin du Brésil. Belfaux, Bellegarde, Ependes et Pierrafortscha un lieu-dit seulement. Aucun lien avéré n’existe entre ces lieux et l’Amérique du Sud. Hormis dans l’imagination populaire. Une rumeur…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...