«C’est la règle du jeu: au final la nature décide toujours»

jeu, 25. oct. 2018

Guillaume Débieux est un autodidacte. Il a progressé en photographie animalière grâce aux longues heures passées sur le terrain. Lorsqu’il se met à parler de son rapport à la nature et à son canton, ses pupilles s’allument.

ANN-CHRISTIN NÖCHEL

Au-dessus de Semsales, entre le Niremont et la buvette de la Goille aux Cerfs, la vue est belle. Le plateau et les trois lacs d’un côté, le Moléson et les Préalpes de l’autre. L’été indien à rallonge incite à la contemplation. C’est ici que le photographe animalier amateur, Guillaume Débieux, a donné rendez-vous. Un endroit que le jeune homme de 29 ans affectionne particulièrement.

Les journées de l’opérateur en fabrication, qui travaille depuis sept ans à l’usine Cailler de Broc, semblent sans fin. Souvent, après le travail, il prend sa voiture,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Billens, on cultive désormais des morilles 100% régionales

Géraldine Maillard et Paul Yerly ont été distingués lors du Prix de l’innovation agricole du canton. Le couple de Billens cultive des morilles et fabrique la semence nécessaire à la culture de ce champignon.

VALENTIN CASTELLA

C’est l’histoire d’une idée un peu folle qui s’est conclue en beauté par l’octroi d’un Prix de l’innovation agricole du canton de Fribourg. Mardi à Grangeneuve, Géraldine ...