L’un des meilleurs étés s’achève pour les remontées mécaniques

sam, 20. oct. 2018
En développant son offre estivale, la station de La Berra a attiré de nombreux visiteurs. CHLOÉ LAMBERT

Par CLAIRE PASQUIER/SOPHIE ROULIN/MAXIME SCHWEIZER

A météo exceptionnelle, affluence exceptionnelle. Les stations du Sud fribourgeois ont enregistré des records de passages durant la belle saison. Parmi les quatre remontées mécaniques en activité, Charmey connaît le succès le plus modeste. L’automne particulièrement sec a permis d’ouvrir chaque weekend pour Bellegarde et La Berra qui poursuivent jusqu’à la fin du mois. Moléson, dont le chiffre d’affaires a atteint un nouveau record, reste ouvert quotidiennement jusqu’au 4 novembre et les week-ends jusqu’à l’arrivée de la neige.

LA BERRA

«De la folie!» Didier Kilchoer, directeur d’exploitation des remontées mécaniques de La Berra est plus que ravi. La cinquième saison estivale de la station est «clairement» la meilleure. Jusqu’au 13 octobre, elle a enregistré 33 500 passages. «C’est plus du double de l’an dernier. Et le chiffre d’affaires devrait également doubler», observet-il.

Comme partout, ce succès est dû à la météo, leur permettant d’ouvrir les installations durant 97 jours, dont tous les jours de juillet et août. Mais c’est aussi grâce à l’offre étoffée depuis le printemps: les parcours de VTT et la nouvelle place de jeux au sommet du télémixte. «Les pistes de vélo de descente ont drainé 20% de la clientèle et ont surtout attiré des vététistes de toute la Suisse.»

Enfin, 40% des utilisateurs du télésiège se sont rendus à La Berra grâce au Magic Pass. «Des gens de la région venaient juste prendre un verre en buvette et profiter de la fraîcheur en altitude et d’autres, qui ne connaissaient pas la station, ont profité de l’abonnement pour la découvrir», se réjouit Didier Kilchoer. Seule ombre au tableau, quelques accidents de VTT, «inhérents à cette activité».

MOLÉSON
Comme annoncé lors de son assemblée des actionnaires au début du mois (La Gruyère du 6 octobre), la saison estivale marque un nouveau record pour la station de Moléson. De mai à fin octobre 2018, le chiffre d’affaires aura dépassé le record annuel, en atteignant 2,5 millions de francs. Soit un bon de 66%. «Avec les deux derniers week-ends qui ont été ensoleillés, notre prévision se confirmera», estime Antoine Micheloud, directeur de Moléson.

Les ventes aux caisses, dont on craignait qu’elles baissent, cannibalisées par le Magic Pass, suivent le mouvement et atteindront, elles aussi, un record. «Nos soirées ont marché du tonnerre, note Antoine Micheloud. On voit qu’il y a un réel engouement pour la montagne en soirée.» Encore faut-il faire connaître les offres existantes. «On a fait pas mal de promotion et on voit que ça marche. Grâce au Magic Pass, elles ont fait le plein qu’il fasse beau ou maussade.»

CHARMEY

La saison estivale s’est révélée «excellente» pour Charmey. Etienne Genoud, président du conseil d’administration des remontées mécaniques, ne cache pas sa bonne humeur. «Par rapport à l’année passée, le chiffre d’affaires est plus élevé d’environ 50%.» Au total, les cabines charmeysannes ont transporté les voyageurs septante-deux jours depuis la mi-mai jusqu’au 14 octobre, dernier jour d’ouverture. Toute la semaine durant la haute saison et seulement le week-end depuis la fin des vacances d’été. Le conseil d’administration a toutefois pris la décision de fermer les remontées avant le début des vacances scolaires, car leur exploitation et les frais liés au personnel auraient coûté trop cher. «La saison a été bonne pour les parapentistes. Cela nous a permis de réaliser de bons chiffres. L’accès aux trottibikes et la randonnée également.» Pas moins de 25 000 passages ont été comptabilisés jusqu’au 16 septembre, soit déjà 2300 de plus que l’année passée. Il s’agit du meilleur exercice depuis 2015. Charmey a également bénéficié de l’effet du Magic Pass qui a enregistré 27% des entrées totales.

BELLEGARDE

Depuis l’installation du Gastlosen Express en 2012 et son ouverture estivale, la saison 2018 se révèle être la meilleure pour Bellegarde. «Nous avons doublé notre clientèle: 23 000 passages depuis le 19 mai», note Jean-Claude Schuwey, président des Jaun-Gastlosen Bergbahnen.

Quelque 4000 détenteurs du Magic Pass ont profité du télésiège et plus de 2000 descentes en trottinettes ont été comptabilisées. Construite depuis ce printemps, une tyrolienne sur la place de jeux au sommet des remontées mécaniques a su trouver son public. Au total, la station aura été ouverte une centaine de jours.

LES PACCOTS

Bien que les téléskis de Corbetta et de la Cierne ne fonctionnent pas en été, la station des Paccots n’a pas lézardé pour autant. Les promeneurs et touristes ont été nombreux à fouler l’herbe verte veveysanne. «Nous avons comptabilisé 950 passages au point d’information des Paccots et 900 à celui de Châtel-Saint-Denis de juin à septembre», indique Stéphanie Morandi, responsable animation et produits touristiques à l’Office du tourisme Châtel-Saint-Denis, Les Paccots et la région. Soit 500 passages de plus que l’été dernier. «C’est clair que la météo a eu un impact superpositif», remarque Sophie Reymond, directrice de l’office. Le produit phare, les sentiers gourmands en collaboration avec les buvettes d’alpage, a, lui, attiré plus de 800 promeneurs épicuriens. Une fréquentation stable par rapport aux années précédentes. ■

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Semsales récidive dans l’exploit!

Premier club romand à remporter un trophée national en 2019, le UHT Semsales a réussi à décrocher la Coupe de Suisse pour la deuxième fois! Impressionnantes de maîtrise, les Veveysanes se sont imposées 5-1 face aux Grisonnes. Reportage au cœur de l'exploit mardi dans La Gruyère.