Stop au mitage de la réflexion politique!

Commentaire

Votations. Dimanche, l’UDC suisse livrait SA solution contre le bétonnage du territoire: la «réduction de l’immigration». C’est bien connu, ce sont des hordes d’Erythréens, d’Afghans et de Syriens qui achètent à coup de millions les chalets de Verbier et enlaidissent nos campagnes de leurs hideuses villas. Soyons sérieux! Le bétonnage de la Suisse s’est nourri, des décennies durant, de règles d’aménagement du territoire trop laxistes. Or, c’est bien l’UDC qui s’est farouchement opposée, en 2013, à la nouvelle LAT. Au passage, c’est le conseiller fédéral Christoph Blocher qui, en 2006, avalisait une exception à la Lex Koller rendant possible le pharaonique projet de l’«Uranais» Samih Sawiris à Andermatt – 600 appartements et 100 chalets de luxe, plusieurs hôtels et un golf réservés à de bons Suisses et à de richissimes étrangers. L’UDC ose décidément tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît. L’immigration calant, elle se voit privée de son joujou électoraliste préféré. Au moment où tant de défis civilisationnels se posent, dont celui du changement climatique, on attendrait du premier parti du pays qu’il réfléchisse sérieusement, posément, «à la suisse», à des solutions efficaces. Est-ce trop demander? Jean Godel

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Globull se trouve en situation critique

Fermé quatre mois à cause de la crise sanitaire, le club bullois Globull ne parvient pas à retrouver sa clientèle. Sa grande capacité d’accueil le dessert, estime son administrateur Gilles Ancion, qui redoute les conséquences économiques et sécuritaires d’une fermeture définitive.

PRISKA RAUBER

COVID. C’est un plaidoyer, qui sonne comme un avertissement. Le monde de la nuit souffre encore de la crise du Covid et s’il nR...