Dans la main ou au porte-monnaie

Commentaire

Crésuz. Et si le terme Chaumine cessait enfin d’être synonyme de longue saga pour devenir le nom d’une salle communale conviviale? Et si cette verrue qui s’effondre lentement au centre de Crésuz allait enfin être remplacée par un bâtiment moderne, doublé d’une place de village revitalisée? Avec des si, on mettrait Paris en bouteille, disait ma grand-mère. Et si, mercredi soir, les citoyens de Crésuz mettaient des bémols à tous ces si? Demain, la commune la plus riche de la Gruyère se retrouvera face à l’une des dernières grandes décisions qui lui incombent avant le vote sur une irrémédiable fusion. Mais, à l’image de la crispation de la voisine charmeysanne en novembre dernier, ses habitants ne risquent-ils pas de «boquer» devant l’obstacle d’une hausse d’impôts, annoncée en toute transparence par le Conseil communal? Pire encore: vont-ils accepter le projet de La Chaumine mercredi et peut-être refuser ses conséquences fiscales prédites pour 2022? Les citoyens de Crésuz sont face à un choix: voter la main au porte-monnaie ou la main dans la main, pour que le mot village garde son sens de vivre ensemble. Et pas seulement pour être une cité-dortoir sans centre et sans âme. Christophe Dutoit

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une jeune femme décède dans un accident de voiture

BROC

Hier matin vers 7 h, une automobiliste de 25 ans circulait de Bulle en direction de Broc. Dans la descente de Pra Riond, peu avant l’entrée de Broc, sa voiture a mordu le bord de la route à droite, puis heurté de plein fouet un arbre. Sous la violence du choc, le véhicule s’est brisé en deux et s’est immobilisé au milieu de la chaussée. Grièvement blessée, la conductrice a dû être désincarcérée avant...