Editor mode: 
Expert mode

Figures ni saintes ni soumises

mar, 09. avr. 2019

PAR PRISKA RAUBER

L’impulsion vient d’Elisabeth Parmentier et de Lauriane Savoy, chercheuses de la Faculté de théologie de l’Université de Genève ainsi que de Pierrette Daviau, de l’Université d’Ottawa. Une vingtaine de théologiennes francophones, catholiques et protestantes, ont signé Une bible des femmes. Un ouvrage paru l’hiver passé, qui relit les textes bibliques à la lumière du féminisme, dans l’intention de sortir des interprétations partiales qui ont servi à instrumentaliser les femmes. Invitée par l’Association du retable du Père Josef Tschugmell (voir encadré), Elisabeth Parmentier présentera l’ouvrage jeudi soir à Broc.

Elisabeth Parmentier, comment fait-on pour relire de façon féministe des textes qui légitiment la soumission des femmes?

En restaurant le texte dans son…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Du désinfectant à la tonne made in Bulle

L’entreprise pharmaceutique UCB Farchim a livré jeudi quatre tonnes de désinfectant hydroalcoolique, fabriqué sur son site bullois. Cette production, qui se poursuivra dans les semaines à venir, permet de répondre en grande partie aux besoins des institutions sanitaires du canton. XAVIER SCHALLER

L’Organe cantonal de contrôle (OCC) l’a rappelé hier à la presse: les besoins en matériel sanitaire sont très importants. Pour ce ...