Le genre de Dieu

Commentaire

Egalité. «Le patriarcat a Dieu de son côté», disait la féministe américaine Kate Millet. En effet. En plus des ministères, des conseils d’administration, de la noblesse de leur sang, de leurs goûts et de leurs sports, en plus de l’argent, des soutanes, de la médecine, des villes, les hommes ont Dieu de leur côté. Dieu le Père, ses prophètes, ses prêtres et sa doctrine sur la nature des femmes. Dieu et sa Bible, utilisée pour justifier leur soumission. C’est bien l’interprétation partiale et partielle des textes par les hommes qui ont mis les femmes à genoux.
Il y a une suite à cette phrase devenue devise: «Femmes, soyez soumises à vos maris.» Elle dit «Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Eglise», nous rappelle le collectif de théologiennes qui signe Une bible des femmes (lire en page 20). Savez-vous que les prophétesses y sont nombreuses? Qu’en hébreu l’Esprit créateur est féminin? Savez-vous que la Sagesse divine, maintes fois évoquée dans la Bible, est toujours incarnée par des femmes? Que, couramment, Dieu y est comparé à une mère qui enfante? Ce sont les visages féminins de Dieu.
C’est Dieue, Dieu la Mère, écartée par le patriarcat pour se mettre Dieu le Père de son côté. Pour des siècles et des siècles. Priska Rauber

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Globull se trouve en situation critique

Fermé quatre mois à cause de la crise sanitaire, le club bullois Globull ne parvient pas à retrouver sa clientèle. Sa grande capacité d’accueil le dessert, estime son administrateur Gilles Ancion, qui redoute les conséquences économiques et sécuritaires d’une fermeture définitive.

PRISKA RAUBER

COVID. C’est un plaidoyer, qui sonne comme un avertissement. Le monde de la nuit souffre encore de la crise du Covid et s’il nR...