Du bois de sapin pour favoriser le frai

mar, 07. mai. 2019

PAR PRISKA RAUBER

PÊCHEURS. Les berges dénudées du lac de la Gruyère ont été l’un des principaux sujets abordés, samedi au Crêt, lors de l’assemblée de la Fédération fribourgeoise des sociétés de pêche (FFSP). Une prise de vue au drone a été réalisée le 15 avril et le film, «muet, mais très parlant», a été montré aux délégués. «Cette dévégétalisation est une problématique importante dont nous nous saisissons depuis des années», explique le président Bernard Jaquet.

Les brochets, les perches et les sandres – les principales espèces peuplant le lac et des espèces recherchées par les pêcheurs – se reproduisent en effet au printemps. «Ils ont besoin de végétaux comme support de ponte, précise Bernard Jaquet. Or, au printemps, le lac est bas. Et la pêche est interdite en avril et mai pour…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

L’homme qui a placé Bulle au centre du monde

Dans les années 1920, Léon Charrière a fait fortune dans la vente d’instruments de musique mécaniques. Une récente publication remet en lumière ce natif de Cerniat et ose la question de l’avenir de l’orchestrion du Café Fribourgeois.

CHRISTOPHE DUTOIT

«Autrefois, la vie était lente, simple, facile. Aujourd’hui, elle est active, brûlante, incertaine. Il faut gagner vite pour être sûr de gagner quelque chose. ...