La version gentille du héros asocial

mar, 21. mai. 2019

Interne en chirurgie, Shaun Murphy, The good doctor, est atteint du syndrome d’Asperger. Sa maladie ne pourrait être qu’un gadget scénaristique, elle offre davantage de profondeur.

Deux tendances divisent les séries. Il y a celle des héros parfaits: les hommes ont les pectoraux alignés et les femmes courent après les méchants en talons. Ils ne commettent jamais d’erreur, réagissent toujours bien et se montrent parfaitement loyaux en toutes circonstances. D’un ennui!

D’abord rafraîchissante, la tendance qui malmène des héros torturés en devient tout aussi caricaturale. On a crié au génie devant True detective, Breaking bad ou, plus récemment, Sharp objects. Mais on finit par se lasser aussi de ces personnages alcooliques, drogués et bruts de décoffrage. Il faut dire que devant l’immense…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

«J’ai dû dire “non” et ce n’est pas facile»

Nommé lieutenant de préfet il y a deux ans, Vincent Bosson a vécu la pandémie à la tête du château de Bulle, en l’absence de Patrice Borcard.

Le Riazois raconte comment il a répondu à de nouvelles questions chaque jour et comment il a fait respecter l’ordre public durant cette crise.

De retour à la normale depuis une semaine, la préfecture s’attelle à relancer certains dossiers en vue des votations de septemb...