«Seuls ensemble», la jonction de deux mondes

mar, 11. juin. 2019

PRADO. Deux univers que, habituellement, rien ou pas grand-chose ne rapproche. D’un côté des personnes âgées dans un EMS vaudois, de l’autre de jeunes réfugiés, mineurs non accompagnés, selon la terminologie officielle. Le lien entre les deux se nomme François Burland, artiste plasticien installé au Mont-Pèlerin qui, depuis plusieurs années, accueille de jeunes migrants dans son atelier. A l’été 2016, il s’est rendu avec eux à l’EMS Le Marronnier, à Lutry, pour réaliser une fresque que l’institution lui a commandée. Ces trois semaines de travail et d’échanges ont été suivies par la caméra de Sonia Zoran et Thomas Wüthrich, qui en ont tiré un documentaire, Seuls ensemble. Il sera projeté ce mercredi au cinéma Prado, à Bulle, en présence de l’équipe du film. «Il existe des portraits…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...