«Il faudrait un plan de relance comparable à celui de 2009»

jeu, 11. jui. 2019

Philippe Dupasquier vient de remettre son mandat de président de la Société fribourgeoise d’économie alpestre. Il évoque les défis qui attendent les agriculteurs sur leurs alpages.

JEAN GODEL

Entré au comité de la Société fribourgeoise d’économie alpestre (SFEA) en 2001, Philippe Dupasquier vient d’en transmettre la présidence, qu’il avait endossée en 2007, à Henri Buchs (La Gruyère du 7 mai). Syndicat de défense des propriétaires et teneurs d’alpages, la SFEA est devenue une interlocutrice incontournable qui a l’oreille tant du monde agricole (son secrétariat est d’ailleurs hébergé par l’Union des paysans fribourgeois) que des politiques et de l’Institut agricole de Grangeneuve. Elle compte près de 1200 membres.

Né en 1958, Philippe Dupasquier a repris la ferme familiale des Granges en…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un traitement ciblé

L’Hôpital fribourgeois (HFR) a procédé au plus fort de la crise du coronavirus à un dépistage systématique des thromboses chez tous les patients hospitalisés pour une pneumonie. L’administration d’anticoagulants préventifs à doses plus élevées qu’habituellement a permis de réduire de manière importante la survenue de nouvelles thromboses, améliorant ainsi les chances de survie des patients.

Dans les...