Pixels et caetera

sam, 07. sep. 2019

DÉCHIRURE. Pas de bol pour celui qui a déchiré cette affiche de l’UDC: sous l’image de la pomme dévorée par les vers, inspirée de la propagande nazie, il a découvert une belle photographie de montagne, publicité d’une marque de vêtements et accessoires de sport. Au premier coup d’œil, avec un peu d’esprit critique, on voit bien que tout est exagéré: la montagne idéalisée qui s’offre au jeune homme solitaire aussi bien que l’Union européenne et les autres partis politiques diabolisés en vers dans le fruit suisse. Mais que reste-t-il de l’esprit critique? Et qui a écrit «No more fascism!»? Avant ou après la déchirure? Dans la presse écrite, ce n’est pas mieux. Prenons l’annonce des candidats fribourgeois de l’UDC pour les élections fédérales: «Le modèle suisse est trop précieux pour être…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils doivent refuser du monde et leur chiffre d’affaires chute

Mesures sanitaires obligent, les soirées bulloises n’ont plus le même visage depuis la réouverture des bars et des restaurants. Si les Gruériens ressortent et respectent les règles, les établissements, contraints de limiter leur offre, ont vu leur chiffre d’affaires chuter.