L’abé è lè j’armayi

sam, 30. nov. 2019

Deché-delé

D’apri Roro, ke l’è jou tinyâre dè montanye, l’abé Perritaz l’è kemin le Bon Dyu, i konyè lè j’armayi. I m’a kontâ ke kan irè inkourâ a Châlè, l’abé l’è jou invitâ a l’athinbyâye di j’armayi d’la Grevire. Le préjidan, André Pittet dè Nonan, l’i a bayi la parola, chur d’oure ôtyè d’afriyindà. L’abé lou j’a de ke l’avi fê di touâ dè montanye, kan Denis Terreaux vinyê le tsertchi. On kou, chè trovâ din on tsalè in Vevéje. Chu dèmanda, l’inkourâ l’a bèni le tsalè, bèni le tropi, bèni la tsoudêre, bèni l’armayi. L’èfè l’è pâ jou tarubyo, l’an d’apri le tsalè l’avi bourlâ è l’armayi l’avi dèchidâ dè muri.

Avu Denis Terreaux, l’abé Perritaz chè rapalè kon kou l’è jou invitâ a goutâ vê l’inkourâ Menétrey dou Krè. Chtiche irè dèvorâ dè rematiche pê lè rin è chavi pâ mé a tchin chin chè…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...