Le juge demande davantage de sévérité

sam, 16. nov. 2019

Pas de procédure simplifiée pour le gestionnaire de fortune du fonds de prévoyance ACSMS, qui a dilapidé 70 millions de francs entre 2008 et 2013. Hier, le Tribunal pénal économique a demandé l’ouverture d’une procédure ordinaire, en ajoutant l’escroquerie par métier à l’acte d’accusation.

XAVIER SCHALLER

ESCROQUERIE. Le fonds de prévoyance de l’Association des communes de la Sarine pour les services médicosociaux (ACSMS) a été mis en liquidation en 2015. Hier, le dénouement pénal de l’affaire était attendu. Il est repoussé à bien plus tard. Le gestionnaire de fortune responsable de la débâcle a comparu devant le Tribunal pénal économique (TPE). Mais le président Alain Gautschi a refusé cette procédure simplifiée et a renvoyé le Ministère public à son enquête. «Vu les éléments…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Deux policiers blessés lors d’une interpellation à Bulle

Lundi, près de la gare de Bulle, une patrouille de police a été prise à partie par une tierce personne lors du contrôle de deux individus récalcitrants dans un bus. Une agente et un agent ont été blessés lors de l’intervention. Quatre personnes ont été placées en arrestation provisoires.