C'est confirmé: les remontées mécaniques de Charmey ont reçu l'autorisation de rouvrir ce samedi

| mer, 11. déc. 2019

Télécharmey a obtenu de la part de l’Office fédéral des transports le transfert des concessions et l’autorisation d’exploiter ses remontées mécaniques. Une fête célèbre cette réouverture ce vendredi et les installations fonctionneront dès samedi.

«Après quatre mois de travail intense, nous avons passé le dernier obstacle majeur qui nous séparait de la réouverture de ses installations», se félicite la nouvelle société. La suspension des autorisations d’exploiter des deux installations de l’ancienne société en faillite a également été levée. «De ce fait, leur exploitation peut reprendre immédiatement.»

Une fête d’ouverture est organisée vendredi pour marquer ce renouveau. En raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées, l’événement aura lieu à la salle associative des Lévanches. Le préfet Patrice Borcard, le président du conseil d’administration Philippe Menoud et l’un des codirecteurs, Claude Gendre, prendront la parole lors de la partie officielle (18 h). S’ensuivra une fête conviviale.

Dès samedi, la station ouvrira le Rapido Sky, les téléskis des Banderettes I et II, la vallée des tyroliennes, le restaurant les Dents-Vertes, le jardin des neiges, ainsi que l’espace d’accueil et le bar après-ski, à la gare de départ. Quant à la nouvelle piste de luge, elle sera accessible dès les vacances de Noël, si les conditions le permettent.

Ce week-end, TéléCharmey et Charmey Tourisme inaugureront en outre le nouveau point d’information touristique de la station, à l’espace d’accueil, ouvert tous les jours en haute saison.

En revanche, le chalet-restaurant Chez Dudu, à Tissiniva, ne sera pas ouvert aux skieurs durant cet hiver, annonce-t-il dans un communiqué. «La raison principale est liée à la mise en zone touristique de la montagne de Vounetz, qui rencontre certains obstacles au niveau cantonal, malgré les efforts conjugués de la commune et de la préfecture de la Gruyère», écrit son propriétaire François Duffey.

Il poursuit: «La mise en exploitation pour les mois d’hiver représente un investissement important qui ne peut être lié qu’avec la reconnaissance de l’hébergement. Et une réglementation ad hoc concernant le trafic pour l’été, ce qui devrait se concrétiser avec la mise à l’enquête de la modification du PAL.» Dans l’attente de l’aboutissement de cette procédure, le chalet-restaurant Chez Dudu reste donc fermé.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...