Rétrospective 2019 MARS - AVRIL

mar, 24. déc. 2019

Mars

En ce mois de mars, un vent de fraîcheur a envahi les cités de toute la planète. Des millions de jeunes étaient descendus dans les rues pour défier leur gouvernement, pas assez impliqué dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pancartes, slogans, défilés: ils se sont tous unis pour un monde plus respectueux de cette bonne vieille Terre qui tousse et qui, appuyée à son tintébin, peine de plus en plus à faire face. Tous? Non. Dans certains pays, les jeunes n’ont pas manifesté. Avaient-ils confiance en l’action de leur nation? Non. Ils n’avaient tout simplement pas le loisir de donner leur opinion. Enfin si. Enfin presque.

En Corée du Nord, les habitants ont bien pu s’exprimer. Pas dans la rue à propos du climat, mais dans les urnes, à l’occasion des élections législatives.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils doivent refuser du monde et leur chiffre d’affaires chute

Mesures sanitaires obligent, les soirées bulloises n’ont plus le même visage depuis la réouverture des bars et des restaurants. Si les Gruériens ressortent et respectent les règles, les établissements, contraints de limiter leur offre, ont vu leur chiffre d’affaires chuter.