«J’avais vraiment l’impression qu’on nous tendait un miroir»

mar, 14. Jan. 2020

Le Suisse trait sa vache et vit paisiblement? s’est joué vendredi soir à CO2. A la sortie du spectacle, Nicole et François Morand, deux agriculteurs de Vuadens, nous ont livré leurs impressions.

YANN GUERCHANIK

A Vuadens, Nicole et François Morand possèdent une exploitation de 60 hectares et presque autant de vaches laitières. Leur lait sert à la fabrication du gruyère. Spécialisé dans la sélection génétique, François Morand officie en tant que juge lors de différents concours holstein. Vendredi soir, La Gruyère les a invités au théâtre. A La Tour-de-Trême, devant une salle CO2 comble et frémissante, se jouait Le Suisse trait sa vache et vit paisiblement? Une pièce que la metteure en scène Isabelle-Loyse Gremaud a composée en récoltant le témoignage d’une quarantaine d’agriculteurs…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Des feux d’artifice le 1er Août… dans trois communes seulement

Ce samedi, rares sont les communes gruériennes à proposer des feux d’artifice. La faute au coronavirus.

Certaines ont néanmoins redoublé d’efforts pour perpétuer la tradition malgré tout.

A Bulle, il n’est pas certain que les feux reviennent l’année prochaine.

YANN GUERCHANIK/FRANÇOIS PHARISA

FÊTE NATIONALE. Il manque quelque chose dans les yeux d’Yvan Gougler. Un éclat, une incandescence. L’enthousiasme...