Editor mode: 
Expert mode

La Suisse, pire pays d’Europe

mar, 14. Jan. 2020

PAR YANN GUERCHANIK

NATURE. Une espèce qui s’éteint, pour Jérôme Gremaud, c’est comme si le château de Gruyères disparaissait. Un bout de patrimoine réduit à néant. «Sauf que, pour le château de Gruyères ou Notre-Dame de Paris, on trouve des solutions pour reconstruire. On ne reconstruit pas un papillon.» Le biologiste s’efforce de sensibiliser le public sur l’état déplorable de la biodiversité en Suisse et dans notre canton. Le bureau d’architecture bullois RBCH l’a invité vendredi à donner une conférence. La Gruyère y était et l’a interrogé.

Vous parlez de crise environnementale plutôt que de crise climatique, pourquoi?

C’est notre relation à l’environnement que nous devons questionner. On ne résoudra pas grand-chose si on se concentre uniquement sur le problème du CO2. La biodiversité…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Du désinfectant à la tonne made in Bulle

L’entreprise pharmaceutique UCB Farchim a livré jeudi quatre tonnes de désinfectant hydroalcoolique, fabriqué sur son site bullois. Cette production, qui se poursuivra dans les semaines à venir, permet de répondre en grande partie aux besoins des institutions sanitaires du canton. XAVIER SCHALLER

L’Organe cantonal de contrôle (OCC) l’a rappelé hier à la presse: les besoins en matériel sanitaire sont très importants. Pour ce ...