Une femme vraisemblablement tuée par son chien à Auboranges

mer, 08. Jan. 2020
photo prétexte

La police cantonale a dû intervenir dans un parc de dressage de chiens mardi. Sur place, les agents ont constaté le décès d'une femme, vraisemblablement tuée par son chien. Très agressif, l'animal a mordu le bras d'une agente. Son coéquipier n'a eu d'autre choix que de tirer sur la bête.

Alertée par un tiers, la police cantonale s'est rendue à Auboranges dans un parc de dressage. Sur place, une femme inanimée gisait dans le parc. A ses côtés, son chien, un Berger belge malinois très agressif, ne les a pas laissé s'approcher. Soudain, il a sauté hors du parc et mordu le bras gauche d'une agente. Le deuxième agent a tiré sur l'animal qui est décédé.

Dépêchés, les ambulanciers et le SMUR ont dès lors pu approcher la femme inanimée, âgée de de 45 ans. Ils n’ont pu que constater son décès.

Selon les premiers éléments constatés, le chien aurait attaqué et blessé mortellement sa détentrice. Le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV) a procédé aux premières analyses en relation avec le chien abattu et mène des vérifications quant à la détention de cet animal, communique la police.

Quant à la policière blessée, elle a été transportée à l'hôpital en ambulance. Ses jours ne sont pas en danger.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...