«Les montants en jeu sont très élevés»

sam, 22. fév. 2020

En début de semaine, Favorol Papaux a annoncé le licenciement de ses 95 employés. Actif dans les discussions avec les directeurs, le conseiller d’Etat Olivier Curty livre ses impressions sur la suite des événements.

La situation de Favorol Papaux SA a choqué l’ensemble du canton. Mardi, l’entreprise fondée en 1921 a annoncé le licenciement de ses 95 collaborateurs à la fin du mois. Les syndicats Unia et Syna sont intervenus dans le dossier avec une mise en demeure, car les salaires de février risquaient de ne pas être versés.

Directeur de l’Economie et de l’emploi, Olivier Curty participe actuellement aux discussions avec l’ensemble des partenaires pour trouver une solution et ainsi «sauver une partie des activités et des emplois», explique-t-il. Car la mise en consultation de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...