Cette vie qui éclate dans sa déraison

mar, 04. fév. 2020

Jusqu’à samedi, le Théâtre de l’Ecrou présente Les déraisons, à Nuithonie. En équilibre entre la fine mécanique et la profonde émotion.

ÉRIC BULLIARD

La pièce a débuté, la lumière reste quelques minutes allumée dans la salle. Ambiance de studio de répétition, ce lieu de tous les possibles. Les déraisons, que le Théâtre de l’Ecrou crée à Nuithonie, jusqu’à samedi, jouent de cette mise à distance: nous sommes au théâtre et rien ne le sépare de la vie.

Parce que c’est bien la vraie vie, là, sous nos yeux. Une vie non pas en miettes, mais en éclats de joies, de peines, d’amours et de désillusions. Adrien, terne employé modèle, l’expérimente auprès de Louise, artiste peintre fantasque, qui appelle son chien Le Chat, donne des prénoms à ses objets et attribue des voyelles aux jours. Quand…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

L’homme qui a placé Bulle au centre du monde

Dans les années 1920, Léon Charrière a fait fortune dans la vente d’instruments de musique mécaniques. Une récente publication remet en lumière ce natif de Cerniat et ose la question de l’avenir de l’orchestrion du Café Fribourgeois.

CHRISTOPHE DUTOIT

«Autrefois, la vie était lente, simple, facile. Aujourd’hui, elle est active, brûlante, incertaine. Il faut gagner vite pour être sûr de gagner quelque chose. ...