Des collaborateurs «stressés et fatigués»

jeu, 13. fév. 2020

Le syndicat Unia dénonce des conditions de travail «délétères» sur les trois sites de production de l’entreprise Nespresso situés à Romont, Orbe et Avenches. L’usine glânoise semble toutefois moins touchée selon Unia Fribourg. Attaquée, l’entreprise se défend.

VALENTIN CASTELLA

Fatigue, stress, pression, impossibilité de concilier vie professionnelle et privée: le syndicat Unia a tiré la sonnette d’alarme mardi à Lausanne. Il estime que les conditions de travail se sont «gravement détériorées» en 2019 sur les trois sites de production de Nespresso situés à Romont, Avenches et Orbe.

Cette action résulte d’un sondage organisé par Unia sur les trois sites. Un questionnaire rempli par environ 50% des effectifs officiant en production. Le syndicat communique que les conditions «délétères»…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...