Des doutes sur l’eau potable remontent à la surface

sam, 15. fév. 2020

La SonntagsZeitung le révélait dimanche: les eaux souterraines du Plateau sont pour beaucoup contaminées par un résidu du chlorothalonil.

Visés, les agriculteurs refusent de porter seuls le chapeau. N’empêche, la pression est sur eux.

La nouvelle Politique agricole de la Confédération les contraindra d’ailleurs à plus d’écologie.

JEAN GODEL

Dimanche dernier, la SonntagsZeitung désignait Vully-les-Lacs, dans la Broye vaudoise, comme «enfer suisse du chlorothalonil». Avec 27 fois la dose tolérée, les eaux souterraines de la commune sont les plus chargées du pays en l’un des métabolites (résidus) de ce fongicide utilisé depuis les années 1970 dans la culture des céréales et des patates.

C’est NAQUA, une campagne de mesures de la qualité des eaux souterraines de l’Office fédéral de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une jeune femme décède, victime d'un accident à Epagny

Mercredi matin 13 janvier, une automobiliste de 25 ans, qui circulait de Bulle en direction de Broc, est sortie de la route et a heurté un arbre de plein fouet. Grièvement blessée, elle a été désincarcérée avant d’être évacuée par un hélicoptère de la REGA vers un hôpital où elle est décédée.