Les communes autorisées à sévir

jeu, 26. mar. 2020

Le Conseil d’Etat fribourgeois autorise 12 communes, dont Bulle, Châtel-Saint-Denis et Romont, à infliger des amendes d’ordre de 100 à 250 francs en cas de rassemblements trop importants. Ceci bien entendu pour lutter contre la pandémie du Covid-19. Les autres communes ayant reçu ce droit sont Fribourg, Marly, Morat, Estavayer, Villars-sur-Glâne, Givisiez, Corminboeuf, Granges-Paccot et Matran. Dans un communiqué, l’Organe cantonal de conduite rappelle que, dans le canton de Fribourg, ces infractions peuvent être sanctionnées dans les domaines publics, mais aussi privés. Les agents des polices communales sont autorisés à infliger ces amendes dès à présent et, au plus tard, jusqu’à la révocation de l’ordonnance fédérale sur l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes. CP

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Face au monstre coronavirus, le Bellu présente son Plan BB

Forcé par la crise sanitaire à se réinventer, le Belluard Bollwerk a choisi de se redéployer en une version réduite et nomade. Rencontre avec Laurence Wagner, nouvelle directrice du festival fribourgeois.

ÉRIC BULLIARD

ART CONTEMPORAIN. Son premier Belluard Bollwerk, Laurence Wagner le voulait monstrueux. En choisissant ce thème, la nouvelle directrice du festival fribourgeois d’art contemporain ne pouvait évidemment se douter qu’un vrai m...