Gruyères la belle endormie souffre sans ses touristes

jeu, 30. avr. 2020

En attendant le 11 mai, date de la réouverture des musées et des restaurants, la cité de Gruyères vit au ralenti, voire à l’arrêt. Tour d’horizon auprès de certains acteurs touristiques.

VALENTIN CASTELLA

«Nous avons l’impression d’être revenus au Moyen Age. Sauf qu’il n’y a pas de chevaliers, que les tavernes sont fermées et que personne ne se trouve dans la cité.» Tenancière de l’hôtel-restaurant La Fleur de Lys, Catherine Offner décrit en deux phrases la situation de Gruyères. D’habitude en cette période printanière, la rue du Bourg se retrouve en ébullition. Les parkings et les terrasses sont bondés, pendant que les touristes se prennent en photo devant le château.

Entre voisins

Sauf que, depuis les mesures prises par le Conseil fédéral en mars, l’esplanade est déserte. La Belle Luce…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Billens, on cultive désormais des morilles 100% régionales

Géraldine Maillard et Paul Yerly ont été distingués lors du Prix de l’innovation agricole du canton. Le couple de Billens cultive des morilles et fabrique la semence nécessaire à la culture de ce champignon.

VALENTIN CASTELLA

C’est l’histoire d’une idée un peu folle qui s’est conclue en beauté par l’octroi d’un Prix de l’innovation agricole du canton de Fribourg. Mardi à Grangeneuve, Géraldine ...