Gruyères la belle endormie souffre sans ses touristes

jeu, 30. avr. 2020

En attendant le 11 mai, date de la réouverture des musées et des restaurants, la cité de Gruyères vit au ralenti, voire à l’arrêt. Tour d’horizon auprès de certains acteurs touristiques.

VALENTIN CASTELLA

«Nous avons l’impression d’être revenus au Moyen Age. Sauf qu’il n’y a pas de chevaliers, que les tavernes sont fermées et que personne ne se trouve dans la cité.» Tenancière de l’hôtel-restaurant La Fleur de Lys, Catherine Offner décrit en deux phrases la situation de Gruyères. D’habitude en cette période printanière, la rue du Bourg se retrouve en ébullition. Les parkings et les terrasses sont bondés, pendant que les touristes se prennent en photo devant le château.

Entre voisins

Sauf que, depuis les mesures prises par le Conseil fédéral en mars, l’esplanade est déserte. La Belle Luce…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une menuiserie détruite par le feu à Neirivue

Les sapeurs-pompiers et la Police cantonale sont intervenus samedi dans la soirée en raison d'un incendie, à Neirivue. Aucun blessé n'est à déplorer, mais la bâtisse qui abritait une menuiserie a subi d’importants dommages. Une enquête est en cours afin de déterminer les causes du sinistre.