Alain Favarger n’est plus

sam, 23. mai. 2020

DISPARITION. Il avait le goût de l’élégance et l’érudition tranquille. En plus de quarante ans, Alain Favarger a marqué la vie littéraire fribourgeoise à travers quelque 1700 critiques parues dans La Liberté. A 67 ans, ce lecteur insatiable, ce curieux sans cesse à l’affût de la pépite insoupçonnée s’est éteint, subitement, en début de semaine.

Depuis près de vingt ans, l’ex-enseignant et critique était aussi auteur: avec Corps d’encre, en 2001, il se lançait dans une «autobiographie en mouvement». Sept autres volumes suivront, aux Editions de l’Aire, dont le dernier est paru cet hiver (La volupté des yeux). Autant de livres où Alain Favarger explorait une forme originale, proche du journal ou du carnet de voyage. Il y faisait cohabiter anecdotes familiales, souvenirs personnels,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Billens, on cultive désormais des morilles 100% régionales

Géraldine Maillard et Paul Yerly ont été distingués lors du Prix de l’innovation agricole du canton. Le couple de Billens cultive des morilles et fabrique la semence nécessaire à la culture de ce champignon.

VALENTIN CASTELLA

C’est l’histoire d’une idée un peu folle qui s’est conclue en beauté par l’octroi d’un Prix de l’innovation agricole du canton de Fribourg. Mardi à Grangeneuve, Géraldine ...