Confinement en noir et blanc

mar, 19. mai. 2020

A propos de réflexions nées du confinement.

Le confinement lié à la pandémie de coronavirus, aujourd’hui allégé, a été plus ou moins bien vécu, selon les sensibilités. Car, contrairement aux vacances durant lesquelles l’esprit se libère, la mesure n’a de loin pas apaisé le mental. Elle a aiguisé la réflexion chez beaucoup de personnes, via une observation plus perspicace des comportements individuels ou collectifs, une écoute plus attentive des uns et des autres, par médias interposés, la lecture assidue de la bonne presse La Gruyère et à l’opposé un jugement très sévère des titres et avis partisans.

A ce propos, citons une publication de l’UDC, sur Teletext, exigeant la levée immédiate des restrictions imposées par le Conseil fédéral, entre autres, le redémarrage de l’outil économique,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...