L’Etat rejette le recomptage automatique des bulletins

mar, 12. mai. 2020

Le 10 novembre dernier, les élections simultanées aux niveaux fédéral et communal avaient été marquées par un cafouillage mémorable. Un blocage du système cantonal de gestion des élections et des votations qui avait fait couler beaucoup d’encre et donner des cheveux blancs à pas mal de monde. On se souvient de scores annoncés tardivement dans la soirée, puis corrigés le lendemain. Bref, c’était la confusion générale alors que Johanna Gapany ne devançait finalement Beat Vonlanthen que de 138 voix dans la course au Conseil des Etats.

En réaction, les députés socialistes Grégoire Kubski (Bulle) et Francine Defferrard (Villars-sur-Glâne) ont demandé en février que la loi sur l’exercice des droits politiques (LEDP) soit modifiée et complétée afin d’introduire un recomptage automatique des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending