Le marché est au ralenti, mais il a évité la catastrophe

jeu, 28. mai. 2020

Après deux mois d’arrêt forcé pour cause de coronavirus, le marché immobilier du Sud fribourgeois reprend des couleurs.

Si un ralentissement passager a été constaté, l’achat et la vente de biens privés ne semblent pas avoir trop souffert de la crise sanitaire.

Le prix des maisons individuelles ne devrait pas bouger, mais «il y a plus de pression en ce qui concerne les PPE».

GLENN RAY

Après deux mois d’arrêt forcé pour cause de coronavirus, les agences immobilières de la région ont pu rouvrir leurs portes le 11 mai. S’il est encore trop tôt pour percevoir les conséquences de la pandémie sur le marché local, banquiers et promoteurs s’accordent sur un point: la catastrophe a été évitée.

Collaborateur vente pour l’agence immobilière Roger Bussard SA, Joao Rodrigues explique ainsi: «Le marché…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses