Lignes, formes, terres, gestes et pigments

sam, 30. mai. 2020

Le céramiste bullois Lucien Dubuis et le peintre fribourgeois Anton Hassler exposent à Trace-Ecart leur dialogue artistique, qui a pris naissance autour d’un caquelon à fondue.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le vendredi 13 mars, une cinquantaine de personnes se pressent au vernissage de Rencontre, l’exposition-dialogue entre le céramiste bullois Lucien Dubuis et le peintre fribourgeois Anton Hassler à la galerie Trace-Ecart. Ils ont bien fait, car l’exposition ferme ses portes le lendemain, pour cause de pandémie et de semi-confinement. Après deux mois et demi d’incertitude, elle rouvre au public ce samedi, presque comme si de rien n’était, et ce jusqu’au 14 juin.

Comme son titre l’indique, cet accrochage est né d’une rencontre. «Anton est venu à la Poterie de Gruyère, car il voulait customiser des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

«J’ai dû dire “non” et ce n’est pas facile»

Nommé lieutenant de préfet il y a deux ans, Vincent Bosson a vécu la pandémie à la tête du château de Bulle, en l’absence de Patrice Borcard.

Le Riazois raconte comment il a répondu à de nouvelles questions chaque jour et comment il a fait respecter l’ordre public durant cette crise.

De retour à la normale depuis une semaine, la préfecture s’attelle à relancer certains dossiers en vue des votations de septemb...