Quand les voisins se tapent sur les nerfs

sam, 23. mai. 2020

Une sensibilité accrue en raison de la crise, beaucoup de gens en télétravail et des enfants coincés à la maison: le semi-confinement a parfois généré un cocktail explosif dans les relations de «bon voisinage». Certaines régies ont constaté une forte hausse de plaintes.

KARINE ALLEMANN

VOISINAGE. Confinés dans leur appartement, certains se sont rendu compte qu’ils avaient des voisins. Et cette révélation n’a pas toujours été cordiale ou chaleureuse. Depuis le début des mesures de semi-confinement, des régies ont constaté une hausse, voire une explosion des plaintes de voisinage. «La nervosité due à la situation, Madame et Monsieur en télétravail avec trois enfants à la maison, ajoutez à cela un voisin qui fait du bruit: c’est un cocktail explosif», image Alain Charrière,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Billens, on cultive désormais des morilles 100% régionales

Géraldine Maillard et Paul Yerly ont été distingués lors du Prix de l’innovation agricole du canton. Le couple de Billens cultive des morilles et fabrique la semence nécessaire à la culture de ce champignon.

VALENTIN CASTELLA

C’est l’histoire d’une idée un peu folle qui s’est conclue en beauté par l’octroi d’un Prix de l’innovation agricole du canton de Fribourg. Mardi à Grangeneuve, Géraldine ...