Haïr le beau temps…

mar, 30. juin. 2020

A propos des directives sanitaires en EMS.

…C’est un effet secondaire sévère de la contamination aux incohérences des directives sanitaires Covid-19 en EMS. Il devrait atteindre tous ceux qui, normalement constitués d’une sensibilité standard, ont le malheur d’avoir un proche dans ces lieux de non-droit que sont devenus ces établissements où les résidents sont toujours reclus dans le périmètre immédiat des institutions: restent interdits le jardin familial, le bord du lac et de la rivière, le sentier de la forêt, la verdure de l’alpage, la place du village, la Cardinal en terrasse et, dans certains camps retranchés pourtant exempts de toute contamination, le café et la pâtisserie en chambre.

Le syndrome de la haine du beau temps provoque des poussées d’amertume, de détresse,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...