La fin d’une situation «extraordinaire»

sam, 20. juin. 2020

A quelques heures de l’été, le 19 juin 2020 demeurera inscrit dans les livres d’histoire. Fin de l’état de situation «extraordinaire» prononcée le 16 mars par le Conseil fédéral face à la pandémie Covid-19 et fin de la session d’été du Parlement. Une session en exil dans les halles de la Bernexpo, où les grands espaces n’ont guère favorisé les contacts et engendré une ambiance de travail fort mitigée, parfois désagréable.

Même si, pour le Conseil fédéral, la situation redevient «particulière», elle n’en demeure pas moins difficile pour un grand nombre de citoyens, tout particulièrement pour les indépendants, directement limités dans leur travail en raison des mesures Covid-19. Voilà pourquoi le groupe UDC a déposé une motion chargeant le Conseil fédéral de veiller à ce que, pour les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

«J’ai dû dire “non” et ce n’est pas facile»

Nommé lieutenant de préfet il y a deux ans, Vincent Bosson a vécu la pandémie à la tête du château de Bulle, en l’absence de Patrice Borcard.

Le Riazois raconte comment il a répondu à de nouvelles questions chaque jour et comment il a fait respecter l’ordre public durant cette crise.

De retour à la normale depuis une semaine, la préfecture s’attelle à relancer certains dossiers en vue des votations de septemb...