Levée de boucliers contre un projet de gravière à Lessoc

mar, 30. juin. 2020

Le groupe vaudois Orllati planifie l’ouverture d’une gravière de 15 hectares aux Planbus.

Des citoyens ont lancé une pétition qui, en deux jours, a récolté 600 signatures.

Plusieurs intervenants remettent en cause le classement prioritaire de ce gisement isolé.

JEAN GODEL

Et encore un projet de gravière contesté en Gruyère, après celui de Botterens! Et en plus, un gros: conduit par l’entreprise vaudoise Orllati, il porte sur un filon de 6,7 millions de mètres cubes cachés sous les quinze hectares du flanc sud du cône de déjection de Lessoc. Cela en fait la plus grande réserve de la Gruyère à exploiter prioritairement, selon le Plan sectoriel pour l’exploitation des matériaux (PSEM). A l’échelle du canton, ce filon des Planbus figure au top 5 des plus gros gisements prioritaires.

A…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Masqués au marché, comme une bulle au centre de Bulle

Jeudi matin au marché de Bulle, une majorité de clients et de marchands portaient un masque de protection. Cerclé de barrières, le centre-ville ressemblait à une enclave. Plusieurs vendeurs fâchés ont préféré quitter le marché. Reportage.

CHRISTOPHE DUTOIT

COVID-19. «Ce matin, ils n’ont pas tous lu La Gruyère!» Sur une terrasse de la place du Marché, on surprend des discussions dignes du Café du Commerce. ...