Bulle coincée dans son parking

mar, 15. sep. 2020

En 2016, le PLR bullois a réussi sa campagne électorale en se focalisant sur un thème porteur à Bulle: un nouveau parking. Et Jacques Morand a été élu au Conseil communal. Avec pour mission de tenir sa promesse, ce qui n’est pas allé sans tensions à l’interne. Maintenant, la démarche participative. Le choix est louable. Mais le résultat surprend. Car un quatrième parking souterrain – ceux de la Lécheretta et de la nouvelle gare, avec leurs 276 places publiques, vont être livrés – est contraire à l’objectif principal du plan d’agglomération, du PAL et de l’étude Vision 2030. En gros: plus de qualité de vie par moins de trafic individuel et un meilleur transfert modal.

Et puis, en conditionnant le réaménagement de la place du Marché à la construction d’un parking, le Conseil communal se…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...