Une trentaine d’employées de nettoyage manifestent

mar, 15. sep. 2020

Les employées de nettoyage de l’HFR sont épuisées physiquement et psychiquement par les réductions d’effectifs, selon les syndicats. Une trentaine d’entre elles ont manifesté hier matin devant l’Hôpital cantonal à Fribourg, affirme un communiqué. Elles réclament une amélioration de leurs conditions de travail. C’est l’annonce de la privatisation de l’intendance sur le site de Tavel qui a entraîné cette vague de protestation. Mais pour les syndicats, le problème est bien plus profond. La réduction de quatre employés par étage à un seul au 1er janvier 2020 aurait entraîné une surcharge de travail. Le SSP a interpellé le conseil d’administration de l’HFR soulignant la diminution de la qualité du nettoyage. Il demande de revenir à un effectif de deux employés par étage et de mettre fin au…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...