«On a été les gagnants de l’été, mais la suite sera compliquée»

jeu, 22. oct. 2020

Les hôtels de charme et de loisirs gruériens ont tiré leur épingle du jeu cet été. Mais les prochains mois s’annoncent sous de moins bons auspices. L’analyse de Stéphane Schlaeppy, impliqué dans la direction de quatre hôtels en Gruyère et de trois à Weggis (LU).

SOPHIE ROULIN

A la tête de l’Hôtel Cailler et du Sapin, à Charmey, du Rallye, à Bulle, et impliqué dans la direction du Vignier, à Avry-dt-Pont, Stéphane Schlaeppy fait figure d’expert du domaine hôtelier en terre gruérienne, d’autant qu’il dirige encore trois établissements sur les bords du lac des Quatre-Cantons. Malgré la situation qui devient de nouveau critique sur le plan sanitaire, il veut rester confiant.

Comment se passe cet automne particulier dans vos différents hôtels?

Plutôt bien dans nos établissements à la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ils renoncent à la réouverture pour éviter une faillite prochaine

La deuxième fermeture des cafés, restaurants et autres lieux de rencontres ne restera pas sans conséquences. Les premières entreprises en difficulté annoncent la cessation de leurs activités. Deux exemples bullois.

SOPHIE ROULIN

Leur bail courait jusqu’à novembre 2021. Pourtant, Ana et Alain Paréjas ne rouvriront pas leur établissement de l’Hôtel de Ville, à Bulle, le 10 décembre prochain. «Nous avons pu faire face...