Bouffée d’oxygène pour les hôtels bullois

sam, 03. oct. 2020

Les étudiants de Glion sont exceptionnellement plus nombreux cet automne à Bulle. Une aubaine pour les hôtels du chef-lieu, plongés dans une situation rendue compliquée par le Covid.

FRANÇOIS PHARISA

Une bonne nouvelle au milieu du marasme. Depuis jeudi et jusqu’à la mi-novembre, les hôtels bullois seront en grande partie occupés. Non pas grâce aux tourismes d’agrément et d’affaires habituels, toujours moribonds, mais grâce à un tourisme qu’on appellera «estudiantin». L’Ecole hôtelière de Glion, qui accueille d’ordinaire quelque 600 étudiants, a en effet réservé «une centaine de chambres supplémentaires dans divers établissements de la région pour loger des étudiants dont le stage a été différé», explique son service communication. Ces stages avaient été repoussés en raison de la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le Canton prend de nouvelles mesures

Fermeture des établissements publics à 23 h, rassemblements de plus de 10 personnes interdits (sauf pour les manifestations politiques, culturelles, etc), interdiction des pratiques de sports impliquant des contacts physiques… Le Canton a dévoilé les nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie.