Enfin du bon sens!

Face à l’augmentation des cas de Covid-19, le conseiller fédéral Ueli Maurer a récemment appelé «à ne pas céder à l’hystérie». Ce lecteur réagit.

Enfin des propos sensés de la part d’un politicien! Merci monsieur Maurer de faire preuve de bon sens en ces temps d’hystérie maniacovidienne. Les épidémiologistes compétents définissent une épidémie selon trois critères: hospitalisations, réanimations et décès, et non pas le nombre de tests positifs. Actuellement, il n’y a pas de deuxième vague comparable à celle de mars-avril, il n’y a pas d’explosion des hospitalisations et des décès, mais une montée 30 à 40 fois plus lente qu’en mars et surtout non exponentielle! Certains épidémiologistes parlent de soubresauts ou minivaguelettes de fin d’épidémie qui devraient se produire trois ou quatre fois durant cet hiver. Je pense qu’il est important de communiquer à la population un certain nombre de données rassurantes: taux de survie du Covid (selon le CDC américain): 0-19 ans, 99,997%; 20-49 ans, 99,98%; 50-69 ans, 99,5%; + 70 ans, 94,6%. Ces chiffres se passent de commentaire! Age moyen des décès: 84 ans, avec deux ou trois comorbidités. La majorité des gens qui meurent du Covid se trouvent au-delà de l’espérance de vie mixte d’un humain qui est de 82 ans. Mortalité par tranche d’âge en Suisse: 0-29 ans, 1 décès; 30-50 ans, 12 décès; 50-70 ans, 132 décès; + 70 ans, 1712 décès… Encore une fois, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nous affrontons avec angoisse un virus qui est inoffensif pour plus de 80% de la population! Ne serait-il pas temps de protéger efficacement nos aînés de plus de 70 ans et de laisser les enfants, les ados et la population active vivre un peu plus librement à la suédoise et d’éviter comme le demande monsieur Maurer un nouveau confinement qui serait un désastre socioéconomique? Le virus va continuer de circuler dans la population de toute manière, et plus nous instaurons de mesures restrictives plus longtemps cela prendra pour arriver à une immunité de groupe comme en Suède. Arrêtons cette hystérie basée sur la peur! Doniphane Lachat, ostéopathe,  Neyruz

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une jeune femme décède, victime d'un accident à Epagny

Mercredi matin 13 janvier, une automobiliste de 25 ans, qui circulait de Bulle en direction de Broc, est sortie de la route et a heurté un arbre de plein fouet. Grièvement blessée, elle a été désincarcérée avant d’être évacuée par un hélicoptère de la REGA vers un hôpital où elle est décédée.